La vie des gens morts et célèbres
(c) 1989-2019
Jouer

Source: Library and Archives Canada 
Auteur: Yousuf Karsh (1948)
Licence: PD

 
Albert Einstein
1879-1955
 
J'étais un physicien allemand d'origine juive. J'ai entrepris des études à l'École Polytechnique de Zurich en Suisse en 1896 où j'y ai développé une passion pour la physique. En 1902, j'ai été embauché à l'Office des Brevets de Berne en Suisse. Ce travail me permettait de vivre correctement tout en poursuivant mes travaux de recherches sur la physique. En 1905, j'ai publié quatre célèbres mémoires qui ont bouleversé les fondements de la physique moderne: l'effet photoélectrique, le mouvement brownien, la relativité restreinte et l'équivalence masse-énergie. De retour en Allemagne, j'ai publié plus tard en 1916 un livre qui présente ma théorie de la relativité générale. Je me suis vu décerner le prix Nobel de physique en 1921 pour mon explication de l'effet photoélectrique. La montée du nazisme en Allemagne m'a contraint à quitter mon pays en 1933 pour m'établir aux États-Unis, où j'ai été naturalisé plus tard comme citoyen américain en 1940. Les dernières années de ma vie ont été consacrées à l'enseignement, le pacifisme et le désarmement mondial. Mes travaux en physique ont profondément marqué la science moderne, et je suis considéré aujourd'hui comme l'un des plus grands scientifiques de l'histoire. L'hebdomadaire américain Time m'a désigné comme la plus importante personnalité du XXème siècle.

 
Ce personnage fait partie du jeu "La vie des gens morts et célèbres",
un jeu questionnaire gratuit sur internet comportant plus de 2000 questions.

Voici l'une des 16 questions sur Albert Einstein :

Parmi les énoncés suivants, lequel est faux à mon sujet?

A - J'étais opposé aux mouvements sionistes.
B - J'ai quitté l'Allemagne en exil en 1933.
C - J'ai favorisé le développement de la bombe atomique par les États-Unis durant la IIème Guerre Mondiale.
D - J'ai fait de nombreuses interventions en faveur d'une paix internationale durable après la IIème Guerre Mondiale.

 
Jouer